Et de 189 !

189ème Sainte-Cécile, un chiffre qui commence à donner le tournis ! Et pourtant d’autres chiffres sont venus tourner les têtes en ce samedi  de novembre où, pour la première fois de son Histoire, la Philhar’ a mis à l’honneur les 60 ans de présence d’une… musicienne ! Et oui, si les femmes sont aujourd’hui majoritaires dans notre orchestre, celui-ci a longtemps été réservé aux hommes et Yveline, en 1957, a été presqu’une des premières femmes autorisée à pratiquer sa passion au sein de l’orchestre. Elle rentre donc dans notre Histoire ce jour en espérant que bien d’autres la suivront. Je n’en oublie pas, évidemment, les 50 ans de présence de notre ex-président et mascotte de l’orchestre Michel Blondel, ni le vent de jeunesse que fait souffler Suzy du haut de ses 5 ans de présence, accompagnée de sa maman Virginie qui en a profité pour célébrer ses 20 ans de présence.
Et après une belle célébration de Sainte-Cécile où la musique a emplit les cœurs de tous les présents avec, notamment, les premiers coups de baguette à domicile de notre nouveau directeur adjoint Antonin MALLET, c’est à une soirée africaine que la Philhar’ a convié la centaine de personnes ayant répondu à l’invitation. L’occasion pour toutes et tous de découvrir Ras Rachidi Yomba, artiste burkinabé, qui a illuminé l’apéritif dînatoire. Une première prise de contact avant un projet plus ambitieux en avril prochain, aux cotés de l’association La Goutte d’Eau.
Quelques verres, quelques coups de fourchettes, quelques trémoussements sur la piste de danse plus tard, il était déjà temps de se quitter, fatigués mais satisfaits d’une nouvelle Sainte-Cécile réussie. Reste l’excitation de finir en beauté le 17 décembre prochain notre année 2017 et se tourner vers les 190 ans dès février prochain… mais chut ! Plus de détails bientôt ici ! Restez connectés !

 

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *