À cors parfaits, partie 1 : vous en reprendrez bien encore ?

Puissance, émotion, douceur, furie, partage, enthousiasme… il y en a eu pour tout le monde en ce dimanche 26 mars après-midi à la salle Festi’Val.

Pour la première partie de notre événement « à cors parfaits », la Philhar’ recevait l’ensemble Pop K’Horn et ses 25 cornistes accompagnés de percussionnistes, bassiste et claviériste. Élèves des écoles, amateurs éclairés et professeurs de cors de la région forment cet ensemble atypique mais tellement attachant qui a pu, en première partie, faire la démonstration de son talent et de toute la beauté du cor d’harmonie. Tantôt lyriques, tantôt rythmiques, les accents déployés ont prouvé toute la palette artistique qu’offre cet instrument. Gageons qu’il rejoigne bientôt les rangs de notre école et de notre philharmonie !

Notre chef ne s’y était pas trompé : ce n’est pas tous les jours qu’une telle concentration de cornistes est disponible. Hop hop hop et en voilà trois embauchés dans nos rangs pour une partie de programme où ils ont eu la part belle. Croyez-moi, nos musiciens ont au moins été aussi surpris que le public de la nouvelle couleur qu’a pu donner ce renfort à notre ensemble. Là aussi, ils nous manquent déjà et tous ont hâte de voir revenir des cors dans nos rangs !

Et quand cornistes et musiciens de la Philhar’ unissent leur talent pour un « Robin des Bois » en commun, ce sont les poils de toute la salle qui se dressent sur chaque sonnerie de cor qui colle si merveilleusement bien à l’histoire de ce prince des voleurs.

Bref, une après-midi encore réussie pour tous les amateurs de la musique qui s’étaient déplacés en nombre. On espère les voir aussi nombreux le 20 mai prochain à l’église Saint Michel pour la deuxième partie d’« à cors parfaits » en compagnie des Alpcors du Hainaut, nos amis sonneurs de cors des Alpes !

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *